Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for février 2010

Je gardais ces photos en réserve pour les publier un jour… qui est venu.  Le musée Curtius à Liège a réouvert en 2009 après 14 ans de travaux et il est impossible de tout voir en une après-midi.

Je l’ai visité une première fois avec toute ma sensibilité de calligraphe amateur, mais je me réserve le plaisir d’y retourner encore et encore.

calligraphie lapidaire au Musée Curtius

calligraphie lapidaire au Musée Curtius

Ci-dessus : de la Rustica ?

calligraphie lapidaire au musée Curtius

calligraphie lapidaire au musée Curtius

Calligraphie gothique, mais quelle écriture en particulier ?

calligraphie au musée Curtius

calligraphie au musée Curtius

Un des innombrables manuscrits exposés.

Mes photos sont floues ! Mais sans flash et sans pied, j’ai toutes les excuses.

Je ne suis pas la seule à avoir apprécié ma visite dans  ce beau musée liégeois comme le prouve ce  compte rendu d’excursion en famille sur le musée Curtius plus généraliste et mieux détaillé.

Read Full Post »

Voici enfin ma technique ultra-rapide pour encadrer, vantée dans l’article Calligraphie « Joyeux Anniversaire – Félicitations » encadrée.

Pour un effet réussi, utilisez un cadre de la taille supérieure à celle de la calligraphie.  Si vous devez encadrer un A4 (21 x 29.7cm), utilisez un cadre du format A3 (30 x 40 cm).  Ca laisse de l’air autour de l’oeuvre , c’est plus joli et lorsque j’ai suivi un cours  de composition en photo où le thème de l’encadrement a été abordé, j’ai appris que le fait d’isoler la photo ou la calligraphie par un passe-partout sépare l’image des éléments qui peuvent perturber sa contemplation…

Matériel d’encadrement utilisé

Pour encadrer ma calligraphie de format A4, je me suis munie :

  • d’un cadre 30 x 40 cm en vente chez Ikea
  • de papier kraft foncé (Ava papiers)
  • de papier collant classique
  • de papier collant double face
  • d’une latte

Pas-à-pas de l’encadrement

Généralement j’appelle ça « Tutorial » mais je vois que partout, on utilise l’expression « pas à pas », donc je m’adapte.

  1. Déballez et démontez le cadre
  2. Placez l’œuvre à encadrer sur le passe-partout, vérifiez qu’elle est centrée en largeur grâce à la latte.  Je les décale vers le haut, c’est plus joli.

    calligraphie à encadrer, sur son passe-partout

    calligraphie à encadrer, sur son passe-partout

  3. Vous fixez la calligraphie sur le passe-partout (le kraft) avec le papier collant double face.  Si vous comptez sur le verre ou le plastique de protection pour éviter que la calli ne bouge, vous risquez une mauvaise surprise.
  4. Retournez et placez le carton sur l’envers du passe-partout. Attachez les deux (carton et kraft) ensemble avec le papier collant normal, ça ne se verra de toute façon pas.
  5. Placez votre travail dans le cadre, refermez les pattes de fixation.

    Résultat de l'encadrement : on voit le papier collant et les pattes de fixation du carton dans le cadre.

    Résultat de l'encadrement : on voit le papier collant et une des pattes de fixation du carton dans le cadre.

  6. Si vous devez le déplacer souvent (pour des expositions par exemple), je vous recommande de mettre aussi du papier collant sur les pattes, afin d ‘éviter qu’elles ne rayent le verre d’une autre oeuvre par exemple.

Poursuivez avec l’article consacré à cette calligraphie « Joyeux anniversaire ».

Read Full Post »

Ma môman, privée de connexion internet, m’a demandé de faire quelques recherches sur les bonsaïs.  J’ai trouvé des choses intéressantes, je les ai imprimées et j’ai relié les feuilles avec la technique de la « reliure japonaise » qui se prête évidemment très bien au sujet.

reliure japonaise avec illustration d'un bonsai

reliure japonaise avec illustration d'un bonsaï

Réalisation de la reliure

Toutes mes reliures et couvertures sont réalisées majoritairement avec des matériaux de récupération.  C’est plus sympa que d’acheter des fournitures, plus écologique, bien moins onéreux (mon budget calligraphie est déjà assez conséquent !) et je n’ai pas à me déplacer .

Encre & Outil : le croquis a été réalisé à la pointe de graphite, je pensais l’encrer mais je le trouvais très réussi, alors finalement je n’ai pas pris de risques et j’ai passé une couche de laque pour fixer le graphite.

Ecritures : Y’en a pas. Le dessin représente un bonsaï. Etant donné que je ne pratique que la calligraphie latine  et que je tenais à conserver le look « Japon », je me suis abstenue de calligraphier un titre.

Couverture : le carton de la couverture vient de boîtes de pizzas surgelées. Je les ai découpées à la bonne dimension, puis recouverte de set de tables en papier kraft.  Ici comme je voulais que le dessin ressorte bien, je n’ai pas utilisé de sets de récupération mais ceux que j’achète par emballages de 250 chez Ava papiers.

La reliure est assemblée avec de la ficelle cadeau de récupération, comme j’avais raté mes perforations, j’ai fait plusieurs tours pour cacher les trous.

Read Full Post »

La maison de la laïcité François Bovesse à Namur (http://www.mlfbn.org/) le mardi après-midi ou le jeudi soir.

Lien direct vers les informations complètes : http://users.skynet.be/bk340916/ateliers.htm#onciale

Read Full Post »