Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘typographie’

Selon la définition de Wikipedia, la typographie est une technique qui consiste à assembler des caractères mobiles afin de créer des mots et des phrases.

Ces caractères sont regroupés en polices d’écriture ou fonte de caractères (fonts en anglais). Un spécialiste de la typographie hurlera peut-être à la lecture de cette simplification outrageuse, j’invite donc les typographes de passage à préciser les nuances qui existent entre polices et fontes dans les commentaires, ils feront cela mieux que moi.

Pour nous, calligraphes, les polices de caractères telles qu’on peut les trouver dans les annuaires de fontes sont un précieux support à la créativité et surtout permettent d’effectuer des tests de mise en page ou de couleur.

L’encyclopédie précise que l’utilisation de caractères typographiques dans un but artistique est ancien et a été renouvelé à la fin du XXe siècle par la généralisation de la publication assistée par ordinateur.

Je constate avec plaisir que nombre de typographes ont laissé leur créativité s’exprimer avec bonheur pour nous offrir un nombre incalculable de précieuses polices de caractères.

Ma première bonne adresse pour télécharger gratuitement des polices est le magnifique portail dafont.com.

Ne vous étonnez pas de leur classement thématique, et passez directement au thème « Gothic« . C’est là que vous trouverez les polices d’écriture gothiques (le contraire serait triste !) mais également, dans la sous-catégorie « Gothic > Celtic« , de l’Onciale et de la Caroline (enfin, des polices typographiques qui ressemblent à des écritures calligraphiques onciales et carolines). J’ai également trouvé un genre de Lombarde.

Comment savoir si une fonte va vous convenir sans l’installer ?

C’est ce qui fait -entre autres- de Dafont le pays des merveilles des amateurs de typographie et de calligraphie : vous cliquez sur une police et vous avez l’ensemble de son alphabet sous les yeux ! En outre un formulaire de prévisualisation vous permet d’effectuer l’un ou l’autre test dans quatre tailles de caractère.

Le texte Onciale en police unzialish chez Dafont

Le texte Onciale en police unzialish chez Dafont

La police que j’ai sélectionnée pour préparer mes calligraphies qui utilisent la gothique s’appelle English Towne de Dieter Steffmann.

Police de caractères english_towne, substitut typographique de l'écriture gothique Textura

Police de caractères english_towne, substitut typographique de l'écriture gothique Textura

Il existe peut-être une police plus proche ou plus adaptée mais j’avoue que je n’ai pas parcouru toutes les richesses de Dafont, et qu’en outre, de nouvelles polices étant ajoutées quotidiennement, il se peut que d’autres trésors typographiques m’aient échappé.

Catégorie « Gothic > Medival » : http://www.dafont.com/theme.php?cat=401

Et vous, quelles polices trouvez-vous les plus proches des écritures calligraphiques que vous pratiquez ?

Publicités

Read Full Post »

Ravie de la mise en page préssentie de la carte d’anniversaire pour Marie-Paule (c’est le 11 novembre !), j’ai complété le centre du projet dans sa deuxième étape avec le prénom calligraphié en gothique.

Voici le résultat :

Brouillon de calligraphie onciale et gothique de carte anniversaire

Brouillon de calligraphie onciale et gothique de carte anniversaire


Comment trouvez-vous mes majuscules ? Après avoir calligraphié pendant six mois en écriture onciale, laquelle ne comporte pas de majuscules, c’est un plaisir d’utiliser une casse différente.
L’étape suivante a consisté à reproduire les traits en respectant les mesures sur le papier définitif.

Une petite définition reprise de la terminologie de la typographie pour terminer : les lettres en « bas de casse » sont les lettres minuscules; les « haut de casse » désignent les capitales. Historiquement, cette définition vient du monde de l’imprimerie, et plus précisément de l’époque à laquelle les caractères utilisés étaient rangés dans de petits compartiments; les lettres minuscules, plus fréquemment utilisées, étaient rangées à portée de main dans le bas des casiers, qu’on appelle « casse », donc en bas de casse (C.Q.F.D.).

Read Full Post »